Skip to content Skip to footer
Enfant souriant dans un siège d'enfant en voiture

Siège auto pour enfant: ce qu’il faut savoir avant d’en acheter un d’occasion

Dès lors que l’on souhaite prendre un enfant avec soi en voiture, un siège auto est impératif. Les modèles sont très divers et variés – et les prix parfois très élevés. La solution: les offres d’occasion. Lorsque les petits deviennent grands, de nombreux parents vendent leurs sièges auto. Et vous pouvez en profiter. Voici nos conseils afin que vous sachiez à quoi faire attention avant d’en acheter un d’occasion.

Les enfants grandissent vite. Aussi, jusqu’à l’adolescence, il va vous falloir plusieurs modèles de siège auto. Les enfants jusqu’à 18 mois doivent être installés dans leur siège bébé. Dès que la tête dépasse du siège, il est temps de passer au modèle suivant: le siège bébé avec harnais. À partir de quatre ans environ – en fonction de la taille – il vous faut un modèle vous permettant d’attacher votre petit bout avec la ceinture de sécurité du véhicule. 

Jusqu’à quel âge les enfants doivent-ils s’asseoir dans un siège auto?

De manière générale, en Suisse, les enfants jusqu’à douze ans et de moins de 150 centimètres doivent être installés dans un siège auto. Pourquoi? Pour des raisons anatomiques, la ceinture à trois points d’ancrage ne passe pas encore au-dessus du bassin des enfants de moins de 1m50. En cas d’accident, la partie inférieure de la ceinture glisse vers le haut au niveau de l’abdomen et peut entraîner de graves blessures internes. Puisque la taille est un facteur crucial, les simples réhausseurs sont également autorisés.

Les sièges auto onéreux sont-ils toujours mieux que les modèles bon marché?

Pas forcément. Le TCS réalise chaque année des tests avec les sièges auto – et ceux-ci montrent parfois le contraire. Les plus chers sont généralement les modèles destinés aux nourrissons.

Vous ne voulez pas acheter un siège auto neuf? Voici nos conseils pour trouver le modèle d’occasion idéal:

1. Est-il aux normes?

Le siège bébé ou le siège auto doit être conforme à la norme de sécurité R129 ou R44.04. On peut identifier les modèles qui le sont grâce à l’autocollant orange généralement situé sur le dossier. Attention: les normes R44.01 et R44.02 ne sont plus autorisées depuis 2008. La norme R44.03 autorisée en 1995 est encore valide, mais n’est plus recommandée. 

2. Encore utilisable?

Les sièges auto ont aussi une date d’expiration. Le manuel d’utilisation comporte généralement une recommandation concernant la durée d’utilisation maximale. Celle-ci est généralement comprise entre cinq et dix ans. L’âge du siège auto peut aussi être calculé grâce à la date de fabrication. Celle-ci est souvent gravée dans le plastique ou imprimée sur un autocollant non loin du label qualité. Gardez bien à l’esprit que les vieux sièges auto ne garantissent plus une protection optimale en raison de l’usure des matériaux. 

3. Défaut matériel?

Pour offrir une protection optimale, le siège auto ne doit présenter aucun dommage. Vérifiez que les sangles sont intactes. C’est-à-dire qu’elles ne doivent être ni cassées ni tordues et que les dispositifs de réglage et de verrouillage fonctionnent encore parfaitement. 

4. L’équipement au complet?

Il arrive parfois que des éléments essentiels pour la sécurité manquent, comme les coussinets que l’on met sur les bretelles. Si tel est le cas, passez votre chemin. Sans ces éléments, de nombreux sièges ne sont même plus en règle. 

5. Jamais d’accident?

Il est également important que le siège auto n’ait jamais connu d’accident. Des microfissures suffisent à remettre en cause la protection offerte par l’équipement. Mais celles-ci sont à peine visibles à l’œil nu. Aussi, avant d’acheter, demandez l’historique du siège-auto. 

6. Le siège adapté?

Amenez votre enfant au moment d’acheter le siège-auto. Placez-le dans votre voiture et essayez d’y installer votre petit bout pour tester les fonctionnalités et voir s’il s’y sent bien. Dans les instructions du siège comme dans le manuel du véhicule, vous pouvez voir s’il est adapté à votre voiture ou non.

7. Le juste prix?

Vous avez trouvé le siège idéal? Il ne reste plus qu’à convenir d’un prix. Celui-ci dépend de l’ancienneté du siège, de son état (s’il est taché ou non par exemple) et du fabricant. Les modèles génériques sont souvent moins chers que les produits de marques.

Conclusion

Lors de l’achat d’un siège auto d’occasion, faites attention au label qualité, à l’année de fabrication, à l’état et à l’intégrité des matériaux. Assurez-vous que le vendeur est une personne de confiance. Ainsi, si l’on vous dit que le siège n’a pas connu d’accident, vous pouvez être sûr que c’est bien le cas. Vous trouverez une vaste sélection de sièges auto en ligne. Bonne visite!

Leave a comment

0.0/5

tutti.ch, SMG Swiss Marketplace Group AG © 2022. All Rights Reserved.