Prêt pour commencer l’école – avec le matériel adéquat

Pour les enfants, les premiers devoirs à domicile représentent une nouvelle étape dans la vie. Et pour débuter d’un bon pied dans le monde scolaire, l’enfant a besoin d’une chaise confortable et d’un bureau qui convient. L’expert Patrick Baur, gérant du magasin Ergonomie me-first.ch nous explique l’importance d’un bon choix.

Le siège de bureau et le pupitre sont des meubles qui doivent être attrayants. Mais, ce qui est avant tout primordial, c’est que le mobilier corresponde à la taille de l’utilisateur. En effet, notre manière de nous asseoir durant la jeunesse détermine notre position en tant qu’adulte. » Dès le plus jeune âge, nous nous habituons à une posture. C’est pour cela que la prévention et la sensibilisation à une position assise correcte est très importante », nous explique l’expert en ergonomie, Patrick Baur.

La surface du siège et la hauteur du bureau sont d’une importance capitale
Un mobilier trop grand, non adapté à la taille de l’enfant, n’est pas conseillé. On doit être particulièrement attentif aux dimensions de la surface du siège du bureau : « La surface du siège doit être courte (plus courte que la taille de la cuisse) afin que le bassin de l’enfant puisse toucher le dossier de la chaise. Ainsi, la position sera adéquate et confortable. On évitera ainsi le dos rond ou la posture « tête dans les épaules », nous précise l’expert en ergonomie, Patrick Baur.

Quand le siège est bien choisi, il s’agit de le combiner avec un pupitre adéquat. Il est important que la hauteur du bureau permette aux avant-bras de se reposer confortablement sur la surface. Un pupitre dont la hauteur est réglable convient particulièrement bien, car il est ainsi possible de garder le mobilier pendant toute la croissance de l’enfant, donc pendant plusieurs années.

kinderschreibtisch-aus-kiefernholz-9110084861

Changer régulièrement de position
Il ne suffit pas uniquement de posséder le mobilier adéquat. Selon Patrick Baur, il est important de varier la position : « Idéalement, il faudrait régulièrement changer la posture. On pourrait imaginer, par exemple, de s’asseoir de temps à autre sur un ballon-siège » nous explique l’expert en ergonomie, Patrick Baur.

Si l’enfant utilise un ordinateur, il est important que l’enfant s’appuie aussi contre le dossier du siège. » Sur une longue durée, sans soulagement de la musculature, rester assis devant l’écran peut provoquer des douleurs dans la nuque ou des contractions musculaires, »insiste l’expert.

Se lever !
Le meilleur exercice pour se soulager des contractions est, selon Patrick Baur, très simple : »Surtout, ne plus rester assis ! Se lever, bouger, se décontracter. Il existe des exercices d’étirement que l’enfant peut faire pendant les pauses. » Des propositions ou des suggestions d’exercices sont par exemple disponibles auprès du département fédéral des sports.

Commentaire:

Pas de commmentaire.

Votre opinion

requis