Le jogging en hiver – nos conseils

L’été est la haute saison des joggers. Mais dès qu’arrive l’hiver, les chaussures se retrouvent souvent pendues au crochet en permanence, ou bien rangées dans l’armoire. Pourtant, le jogging par basse température peut également s’avérer être un moment plaisant, pour autant que l’on s’équipe convenablement. Nous te donnons quelques conseils afin que ton jogging hivernal ne devienne pas une partie de grelottements.

bjoern-daehlie-jacke-48-50-atmungsaktiv-wasserfest-4343376439

(Image: tutti.ch)

Le b.a.-ba de l’habillement du jogger
C’est une erreur que de s’habiller trop chaudement; une faute commise par de nombreux débutants. Ceux qui sont trop vêtus risquent de transpirer puis de prendre froid. L’idéal est de suivre le concept “pelure d’oignon” où il s’agit d’enfiler plusieurs couches d’habits fines. Comme première couche, il est idéal de mettre un sous-vêtement thermique. Comme dernière couche, on préfère mettre une veste qui laisse respirer tout en coupant le vent et résistant à l’humidité. La quantité de couches d’habits est idéale lorsque, dans les premières minutes de ton entraînement, tu as légèrement froid.

salomon-speedcross-3-gtx-pinkweiss-schuhgroese-37-4242393844

(Image: tutti.ch)

Pour l’hiver, des chaussures à semelles profilées
Afin que le rythme de l’entraînement reste soutenu et sûr, tu as besoin de chaussures de course convenables. Par temps sec, on utilisera sans aucun problème les baskets normales. Par contre, si le sol est glissant et peu plat, il est conseillé de choisir des souliers qui offrent une stabilité certaine. Les chaussures trail avec semelles profilées sont indiquées lorsque le sol est humide et boueux. Elles fournissent une plus grande sécurité. L’important, c’est d’être bien dans ses baskets !

exklusive-fabrikneue-damen-handschuhe-reusch-in-gr-8-3380235628

Image: tutti.ch)

Garder les extrémités au chaud
Avec des températures en dessous de zéro degré, il est possible que le corps produise trop peu de chaleur. Dans ce cas, ce sont les mains et les pieds que souffrent en premier du froid. Sois attentif à cela et choisis donc des gants qui tiennent chaud et qui laissent repirer. Des chaussettes épaisses et qui protègent le tendon d’Achille devraient également faire partie de ton matériel de base. Enfin, c’est par la tête que s’échappe la plus grande partie de la chaleur corporelle, il est donc conseillé de se protéger avec un bonnet ou un bandeau.

petzl-stirnlampe-0942753344

(Image: tutti.ch)

Porter un habillement visible et qui réfléchit la lumière
En hiver, il fait vite nuit. Le jogger doit rester bien visible des automobilistes. Le mieux, c’est de porter des habits avec des bandes réfléchissantes. Une autre alternative serait d’enfiler un gilet de sécurité et des bandes réfléchissantes autour des poignets. Si le jogger choisit un parcours dans la forêt ou dans des endroits où il n’y a pas d’éclairages publics, il devra se munir d’une lampe frontale pour que sa course ne soit pas perturbée par l’obscurité.

Tu vois, avec le matériel adéquat, tu peux t’entraîner à la course aussi bien en été qu’en hiver. Toute l’équipe de tutti.ch te souhaite beaucoup de plaisir lors de tes entraînements.

11491229614_dfb6f8b6cb_k

(Image: Roberto Verzo)

Commentaire:

Pas de commmentaire.

Votre opinion

requis