Trier, mais bien!

Des étagères pleines de livres, des piles de cartons et de vieux papiers, ou encore des boîtes avec des habits jamais portés: avec le temps, on accumule entre ses quatre murs quantité de bric-à-brac que l’on n’utilise pas. Mais on peut difficilement se séparer de la plupart de ces objets qui trainent. L’experte britannique en la matière et coach de rangement Juliet Landau-Pope va nous expliquer comment se débarrasser de vieux objets et parvenir à garder son domicile en ordre sur le long terme.

(Bild: Aufräum-Trainerin Juliet Landau-Pope; jlpcoach.com)

(Photo: la coach de rangement Juliet Landau-Pope; jlpcoach.com)

“Nous vivons dans une société de consommation où nous sommes en permanence exposés à la tentation d’acheter de nouvelles choses”, raconte l’experte Juliet Landau-Pope,”cependant nous n’avons pas appris à nous séparer de nos biens superflus”. Des rêves, illusions ou souvenirs nous lient souvent à ces objets inutilisés, c’est pourquoi nous pensons qu’on pourrait un jour les utiliser. Mais c’est bien cela qui rend le débarras nécessaire. Au lieu de crouler sous une montagne d’objets, faites le tri chez vous et gagnez en espace.

5234169847_dce8d42b06_b

Photo: flickr.com

Qu’est-ce qu’on doit jeter? Qu’est-ce qui doit rester?
La quantité de choses dont nous avons réellement besoin pour vivre est en réalité fort petite. “Il y a une limite d’habits que nous pouvons porter, de livres que nous pouvons lire, et d’appareils dont nous pouvons nous servir”, affirme l’experte Landau-Pope. C’est pourquoi il est très important de se demander de quoi a-t-on vraiment besoin. Tout ce qui est inutile doit disparaître. Tout ce qui ne simplifie pas la vie aussi. Seul ce qui rend heureux reste. “Limitez-vous à des objets qui ont un rôle pratique et positif dans votre vie”, conseille la coach du rangement. Les choses qui vous barrent le passage doivent être éliminées.

Comment procéder à un débarras
Les objectifs du tri doivent être bien définis, et ce dès le début. Focalisez-vous sur l’espace libre que vous aimeriez gagner, et non pas sur les objets dont vous allez devoir vous débarrasser. “Videz votre armoire et déplacez le tout sur une surface qui vous permette d’avoir une bonne vision globale”, explique l’experte, “triez ensuite les objets en vous servant de 2 caisses”. Dans un premier temps, gardez les choses auxquelles vous êtes attaché et que vous utilisez souvent. Séparez-vous en parallèle des objets que vous n’utilisez pas et pour lesquels vous n’avez pas de lien affectif particulier. Dans un deuxième temps, observez la boîte avec les choses que vous aimeriez garder, et demandez-vous sincèrement si vous en avez vraiment besoin. Si ce n’est pas le cas, ils doivent être éliminés. Ce qui est superflu peut être recyclé, donné ou vendu. Sur tutti.ch vous pouvez mettre en ligne vos objets usagés et les transformer en liquidités.

Comment éviter le chaos dans le futur
Le meilleur moyen d’éviter d’accumuler du chenit est de réfléchir à sa propre consommation. “Eloignez-vous des bonnes affaires et autres soldes qui incitent à dépenser de l’argent pour du superflu”, suggère l’experte en matière de débarras, Juliet Landau-Pope. Vous devez aussi faire part à votre cercle social qu’il ne faut pas vous offrir des cadeaux inutiles. Il est en outre d’une extrême importance de s’habituer à se débarrasser ou à vendre des objets. Et pour chaque nouvel objet acheté, on devrait se séparer d’un ancien. De la sorte, on évite d’avance le désordre.

tutti.ch vous souhaite bonne chance avec votre grand tri!

Commentaire:

Pas de commmentaire.

Votre opinion

requis