Sièges pour enfants de seconde main

Les sièges pour enfants, qu’ils soient placés sur un vélo ou dans la voiture, permettent d’être mobile en toute sécurité. Notre experte Dominique Andres nous explique ce à quoi il faut être attentif lorsqu’on achète un siège d’occasion.

Dominique Andres

(Photo: Dominique Andres)

Les sièges-auto coûtent facilement plus de cent francs. Bien des familles se décident donc pour acheter un produit d’occasion. Notre experte de la bourse d’articles pour enfants « Max + Moritz » ne s’oppose pas à cette pratique, mais elle recommande d’observer attentivement le siège avant l’achat. En regardant certains détails, l’on peut savoir combien de temps un siège pour enfant a déjà vécu : « Soyez particulièrement attentifs aux fissures du plastique et à l’état de la ceinture ainsi que du fermoir », souligne Andres. Même le siège le mieux conservé a besoin que le fermoir se ferme correctement.

La sécurité prime
Selon l’âge de l’enfant, d’autres consignes sont valables en ce qui concerne le modèle du siège. Jusqu’à 1.5 an, on utilisera des sièges pour bébés orientés vers l’arrière. Ensuite, on changera pour un siège avec harnais, et seulement à partir de quatre ans on optera pour un rehausseur de siège, si possible avec dossier.

Maxi-Cosi Babyschale

(Photo: tutti.ch)

En outre, avec les vieux modèles, il est important de bien contrôler l’étiquette d’homologation qui se situe à l’arrière du siège. Les numéros vers l’inscription « ECE » doivent se terminer par les chiffres 03 ou 04. Si ce n’est pas le cas, cela signifie que le siège n’est plus agréé et que la sécurité des enfants n’est plus garantie.

Plus de confort pour les modèles de marque
Les modèles des différents fournisseurs se différencient fortement les uns des autres. On reconnaît facilement un siège inadapté à la finition de ses composants : « Les sièges bon marché sont souvent plus légers, moins confortables, trop étroits ou trop larges, et disposent d’un rembourrage très basique », explique Andres. Parmi les sièges-auto favoris de l’experte, on retrouve les produits de Maxi-Cosi et Römer.

Bien examiner les sièges pour vélo
Non seulement en voiture mais aussi à vélo les sièges spécialisés sont nécessaires. Dans ce secteur, notre experte recommande entre autres les produits de Römer et OK Baby. « Soyez attentifs aux finitions, aux vis qui doivent être irréprochables et aux éventuelles pièces cassées », affirme Andres. L’aspect n’est pas non plus à négliger. On regarde ainsi en premier lieu les finitions et son état qui se doit d’être impeccable.

Velokindersitz

(Photo: tutti.ch)

Sécuriser correctement
Une fois le siège pour enfants acheté, votre contribution à la sécurité de votre enfant n’est pas encore totalement terminée. Sa sécurité ne sera garantie qu’avec une installation correcte du siège et une ceinture bien accrochée. Lisez les directives du TCS Suisse pour vous assurer que votre enfant possède le siège correspondant à son âge.

Un large choix de sièges pour enfants de seconde main se trouve sur tutti.ch dans la catégorie « Bébé & Enfants » sous « Poussettes & Sièges enfant ». Bon voyage !

Commentaire:

Pas de commmentaire.

Votre opinion

requis