Conseils pour acheter un snowboard d’occasion

Les premiers domaines skiables viennent d’ouvrir – il est grand temps de monter sur sa planche et de dévaler les pistes! Si tu n’as pas encore le snowboard qui te va le mieux ou que tu es encore novice en la matière, il vaut la peine de se procurer une planche de deuxième main. Notre expert Monir Salihi nous donne les meilleurs conseils pour trouver la bonne occasion.

ms1

(Image: Monir Salihi, expert et shopmanager de Mavericks à Zürich)

Pour trouver la planche adéquate, il est tout d’abord nécessaire de se poser quelques questions. “Des facteurs tels que compétences ou style jouent un rôle décisif lors du choix”, selon Monir Salihi, expert en la matière et shopmanager de Maverick.

Aptitudes – comment snowboardes-tu?
Le choix du modèle dépend directement de tes capacités à dévaler les pistes. “Pour les débutants, le mieux est d’opter pour une planche souple, car en torsion, on manoeuvre plus facilement”, explique l’expert. Avec une planche dure, on peut aller plus vite, c’est pour cela que ce type de snowaboard demande au surfeur un niveau plus avancé.

snowboard-160-cm-mit-bindung-raiden-4885535022

(Image: Freestyleboard sur tutti.ch)

Style – quel modèle te convient le mieux?
Selon le style, il existe quatre types de snowboards différents:

  • Freestyleboard: Ce type de planche incarne la polyvalence par excellence, on peut pour ainsi dire tout faire avec. Cette planche souple se caractérise par une construction en pointe aussi bien à l’avant qu’à l’arrière du surf (nose + tail), ce qui permet de descendre en avant et en arrière. Elle est idéale pour un débutant.
  • Freerideboard: Ce modèle est particulièrement adapté pour la grosse neige. Il est large, et ce pour que la flottabilité nécessaire dans la poudre (neige fraîche ou grosse neige) soit garantie. Cette planche est indiquée pour les surfeurs avancés qui aiment évoluer dans du hors-piste.
  • Raceboard: Ce modèle se caractérise par sa construction longue et étroite. Comme le nom le suggère, cette planche est conçue pour une conduite rapide sur les carres, et convient ainsi parfaitement à un usage en compétition.
  • Splitboard: Cette planche est une alternative aux raquettes et peut être séparée en deux parties. On commence donc par escalader les sommets avant de profiter de la descente.
snowboard-salomon-definition-160-5493227029

(Image: Freerideboard sur tutti.ch)

La bonne longueur et largeur pour ton snowboard
La longueur de ton snowboard est optimale lorsque celui-ci arrive entre tes épaules et ton nez. “Pour des débutants, la planche peut être un peu plus courte”, explique Salihi. La largeur dépend quant à elle de la taille de vos chaussures. Les pieds ne doivent pas dépasser les bords du snowboard car, si les talons ou la pointe des pieds touchent la neige, il est impossible d’être fluide en snowboardant.

collage_raceboard

(Image: Riceboards sur tutti.ch)

Etat du snowboard
La planche ne doit pas avoir perdu sa tension. “Place la planche sur un sol plat. En son milieu, elle ne doit pas toucher le sol, sinon cela signifie qu’elle a perdu sa tension” explique Salihi. La surface plane à l’envers du snowboard ne doit en outre pas présenter de fissures et les carres ne doivent pas comporter de cassures ou de trous. Des petites éraflures sur le revêtement ne sont toutefois pas bien graves, mais elles ne doivent pas être profondes. Il ne faut surtout pas que l’on puisse voir le bois. “Renseigne-toi sur l’âge de la planche. Cela vaut la peine d’en acheter une qui a moins de quatre ans”, recommande l’expert Monir Salihi.

splitboard-burton-1319684561

(Image: Splitboards sur tutti.ch)

Etat des fixations
Vérifie bien que les fixations soient complètes et qu’aucune pièce ne soit cassée, ou même fissurée. Observe aussi que toutes les boucles puissent être facilement ouvertes et fermées.

tutti.ch vous souhaite bien du plaisir sur les pistes et un très bel hiver!

Commentaire:

Pas de commmentaire.

Votre opinion

requis