Avoir sa propre Vespa…et le rêve devient réalité!

Elle est tout simplement une icône, l’expression parfaite de la dolce vita méditerranéenne et un rêve pour bon nombre de fans des deux-roues. Au printemps, on a envie de mettre les gaz et c’est vraiment la période idéale pour enfin réaliser son souhait: se procurer une Vespa. L’équipe de tutti.ch a frappé à la porte du Vespa Club Zürich et y a récolté les meilleurs conseils pour l’achat d’une Vespa d’occasion.

vespa-px-125-2025562335

(Image: tutti.ch)

D’où vient cette fascination pour les Vespas? C’est une question à laquelle il est difficile de répondre…mais en tous les cas, elle est une icône du design et représente une partie importante de l’histoire de l’industrie italienne. Les techniques de marketing ont certainement pris une part active ces dernières années afin de développer ce type de déplacement. Ralph Bollag, expert en technique au Vespa Club Zürich nous a donné quelques-uns des conseils les plus importants à connaître avant d’acheter une Vespa d’occasion.

Quelle Vespa me correspond le mieux?
La Vespa se réinvente en permanence, et ce n’est pas toujours facile pour les profanes d’avoir une bonne idée de l’offre. Il n’existe pas de “modèle classique”. De plus, les besoins et attentes de chaque conducteur de deux-roues sont différents. Finalement, chacun doit fixer son propre budget et se demander quelle valeur on donne au deux-roues motorisé. Un modèle plus moderne est par exemple clairement plus indiqué pour un novice qu’un vieux classique. En effet, ce dernier coûte extrêmement cher, car c’est parfois déjà une pièce de collection.

La confiance c’est bien, le contrôle c’est mieux
Sur tutti.ch, on trouve de nombreuses offres de Vespas d’occasion dans la catégorie “Motos“. Dans la description de l’article figurent à chaque fois des informations pertinentes comme l’année de la première immatriculation, le nombre de kilomètres parcourus, etc. Il est important de lire attentivement cette description. Les défauts fréquents, comme par exemple la rouille, sont facilement visibles. Par contre, c’est difficile pour le profane de vérifier si le roulement à billes avant produit des cliquetis. C’est pourquoi, avant l’achat, nous recommandons d’aller voir la Vespa avec un expert. De nombreux membres de clubs de Vespa de toute la Suisse prennent notamment volontiers le temps d’accompagner un potentiel acheteur lors de cette visite et sont ainsi à disposition pour fournir des conseils précieux.

vespa-gtv-250-top-zustand-wie-neu-5149300554

(Image: tutti.ch)

Pas touche aux importations directes!
Lorsqu’une Vespa change de propriétaire, un papier est indispensable en Suisse: la carte grise. Sans ce document, on ne va nulle part. Avec des véhicules importés, il faut être attentif à bien recevoir le document correspondant au pays d’origine de la Vespa. Mais attention: les documents d’accompagnement ne suffisent pas toujours pour la Suisse et les formalités douanières sont compliquées. L’expert Ralph Bollag l’affirme: “il est fortement déconseillé à quelqu’un qui ne s’y connait pas vraiment d’opter seul pour une importation directe”.

Ma Vespa, si unique!
C’est une fois la Vespa achetée que le plaisir débute véritablement. Pour de nombreux fans, une étape primordiale est évidemment le “tuning”. Laisse libre cours à ton imagination, il n’y a aucune limite quand il s’agit d’individualiser sa propre Vespa. On peut d’une part se procurer un porte-bagage, des miroirs additionnels, etc. ou alors, plus dans une dimension “tuning”, on peut opter pour une quantité infinie de possibilités en passant par des nouvelles jantes jusqu’au changement complet du design avec le remplacement de certaines pièces. Dans la catégorie “Accessoires moto“, tu trouveras forcément ton bonheur.

Visière levée, cheveux dans le vent et c’est parti! L’équipe de tutti.ch te souhaite une bonne conduite avec la Vespa de tes rêves!

Commentaire:

Pas de commmentaire.

Votre opinion

requis